Catégories
Accueil

Chine dément toute lutte d’influence dans le Pacifique

Port-Vila, Vanuatu | AFP | 1er juin 2022 – La Chine a assuré mercredi n’avoir “aucune intention de concurrencer” d’autres pays en termes d’influence dans le sud du Pacifique, au moment où le chef de sa diplomatie Wang Yi et son homologue australienne Penny Wong y effectuent en même temps des tournées aux allures d’offensives de charme.
 
Dans un communiqué diffusé par l’ambassade de Chine à Canberra, Pékin affirme qu’il « ne cherche à obtenir de droits exclusifs » dans la région, ni à y « être en compétition avec d’autres ». Cette déclaration intervient alors que Wang Yi poursuit une tournée de dix jours dans les îles du Pacifique, à l’occasion de laquelle la Chine a semblé chercher à accroître fortement son rôle dans la sécurité régionale, inquiétant l’Australie et les Etats-Unis. « La Chine respecte les liens historiques et traditionnels de l’Australie dans la région, et il y a assez de place dans le vaste océan Pacifique pour la Chine, l’Australie et toutes les îles pour partager la paix, le développement et la prospérité », a ajouté Pékin.
S’il n’a pas réussi à obtenir un accord sur la sécurité régionale qui aurait donné à Pékin un rôle plus important dans des domaines sensibles comme le maintien de l’ordre ou la cybersécurité, Wang Yi a tout de même conclu une série d’accords au fil de ses escales.
Mercredi au Vanuatu, il a signé des accords de renforcement des liens économiques, dont l’envoi d’équipes médicales chinoises sur place. Mardi aux îles Tonga, il avait promis le soutien de la Chine à des stades de sport et à des projets d’énergie éolienne, selon les médias d’État, tout en signant une série d’accords sur la prévention et l’atténuation des catastrophes, l’agriculture, la pêche et la santé.  Il achèvera cette tournée dans le Pacifique sud par une étape en Papouasie-Nouvelle-Guinée jeudi et vendredi.
 
Ces visites ont poussé le tout nouveau gouvernement australien à faire lui aussi une tournée dans la région pour renforcer ses anciennes alliances. La nouvelle ministre australienne des Affaires étrangères Penny Wong y est arrivée mercredi pour des visites prévues à Samoa et aux Tonga, quelques jours seulement après Wang Yi. En poste depuis neuf jours, Mme Wong s’est déjà rendue au Japon –pour une rencontre de du Quad, une alliance comprenant les Etats-Unis, le Japon, l’Inde et l’Australie et qui s’inquiète notamment de l’influence grandissante de Pékin dans la région, et aux Fidji.
Mme Wong a annoncé qu’elle allait lors de cette tournée « renouveler et renforcer les liens profonds d’amitié et de famille de l’Australie ».  
 
Le nouveau gouvernement australien de centre gauche rattrape le temps perdu après des années de relations avec les îles du Pacifique entravées par les atermoiements du gouvernement conservateur sur le changement climatique. L’élévation du niveau de la mer est une menace de premier plan pour de nombreuses nations insulaires du Pacifique de faible altitude. Lors de sa visite aux îles Fidji, Mme Wong a déclaré que l’Australie fixerait de nouveaux objectifs plus ambitieux en matière d’émissions et tenterait de coorganiser une future conférence des Nations unies sur le climat avec les pays insulaires du Pacifique.  Elle a promis de ne plus « manquer de respect » aux nations du Pacifique ou d’« ignorer » leurs appels à agir sur le changement climatique. 

Publicité

Par patrick LE GUYADER

leguyadepatrick@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s